Est il possible de se déplacer une vertèbre ?

Les expressions : « je me suis déplacé une vertèbre » ou bien « l’ostéopathe m’a remis une vertèbre en place » sont fortement employées dans notre langage courant et pourtant… il s’agit d’un très gros abus de langage !

En effet, il n’est pas possible de déplacer une vertèbre sauf si un très grave accident ou traumatisme se produit et dans ce cas, il s’agit d’une urgence car la personne a de grandes chances d’être paralysée.

Donc non, une vertèbre ne peut pas se « déplacer », la douleur ou la sensation de blocage que peut ressentir le patient provient en réalité d’une contracture musculaire des muscles plus ou moins profonds qui sont susceptibles de verrouiller la mobilité d’une ou plusieurs vertèbres. L’association de vertèbres forme une articulation. Cette articulation aura pour fonction de permettre à l’organisme de se mouvoir sous le contrôle musculaire, tout en étant stabilisée par les ligaments. Lorsque nous nous déplaçons, nous profitons d’une association de mouvements composés de : flexion-extension, rotation droite-gauche, inclinaison droite-gauche. Les articulations étant les pivots de ces mouvements, via des amplitudes plus ou moins importantes selon les composantes du mouvement demandé.

Minimiser les contraintes associées aux articulations afin de réaliser ces mouvements de façon souple et économique (os, muscles, ligaments, tendons…) est primordial. Lorsque l’on ressent que la vertèbre est « bloquée » c’est que ce système par excès de contraintes, fatigue ou manque de mobilité… a été pris à défaut.

Les articulations perdent alors leurs amplitudes et se retrouvent maintenues dans une position non physiologique. A ce moment-là, l’organisme tentera de compenser ce déséquilibre en sollicitant d’autres tissus environnants afin de réduire les contraintes sur zone. Ce phénomène aura pour conséquence de créer un surmenage sur ces autres tissus au risque de créer une douleur. De ce fait, l’organisme se retrouve alors dans l’impossibilité de gérer de nouvelles contraintes.

C’est alors que l’ostéopathe, à défaut de vous « remettre les vertèbres en place », vous redonnera, à l’aide de mobilisations tissulaires et articulaires un maximum de liberté de mouvement afin de libérer l’espace articulaire et récupérer son plein potentiel.

A bientôt pour d’autres infos sur le corps humain votre ostéopathe croix daurade santé – Alexandre GIRAULT

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.